Romain Tarnaud

20 ans.

Né le 21 novembre 1994 à Westminster (Londres). Les deux premières années de cette courte vie ont été londoniennes jusqu’à ce que les parents décident de rentrer en France, à Grenoble là où il a fait son petit bonhomme de chemin jusqu’au bac. En parallèle, il a pratiqué le rugby à un niveau semi-professionnel (entre 2007 et 2011) et la guitare; deux passions qui lui ont fait traverser l’adolescence le mieux du monde. Fasciné par la musique afro-américaine, le blues lui tient à cœur; mais d’autres styles musicaux aussi (du flamenco à Chopin). Il est diablement fier du peu de sang corse qui coule dans ses veines (par sa mère) tout autant que de ce qu’offre la réputation des montagnards alpins. A ne pas oublier que c’est un skieur émérite depuis ses 2 ans.

Le choix de l’objet : un rétroviseur.

« Pour symboliser les Lueurs, oui. Ça vient de l’enfance. Quand j’étais petit, pendant les longs trajets des vacances en voiture , à l’arrière, le rétroviseur de mon père reflétait une petite lumière qui était sur le plafond de la voiture. Cette petite lumière était un ou une amie avec lequel je passais mon temps à discuter de tout et n’importe quoi. De tout ce dont parle un petit garçon. »