Gabriel Washer

20 ans.

Né le 4 septembre 1994 à Bruxelles, Gabriel grandit en Belgique. Il y mène une enfance paisible au sein d’une famille heureuse. Chez les Washer, les fleurs sont roses et les oiseaux chantent. De la maternelle à la terminale, il fréquente les bancs du même lycée, où il découvre la pratique du théâtre. À 18 ans, il choisit de fuir cette vie sédentaire et confortable pour s’inscrire au Cours Florent à Paris, où il travaille depuis 2012. Gabriel aime tous les styles de musique, la bonne nourriture, gribouiller sur du papier, les mauvais films d’action, nager, la profondeur, la superficialité, l’humour anglais, rouler des cigarettes sans les fumer, la bière et les animaux.

Le choix de l’objet : un éclat de verre brisé.

« Les textes que nous jouons, et tout spécialement les grands monstres comme Rostand, sont des statues en verre précieux. Notre travail est de les briser en mille morceaux. Pour en faire apercevoir des fragments, plus ou moins gros, plus ou moins brillants et aux formes diverses. Rien ne disparaît. Tout est là, et le verre sera de nouveau intact à la prochaine représentation. S’affranchir des piédestaux et du culte pour révéler la beauté d’une œuvre, cela revient à briser du verre. »