Comment j’aimais.

6L4A9256Comment j’aimais. Tchernobyl

D’après le roman La supplication, chronique du monde après l’apocalypse, de Svetlana Alexievitch (Prix Nobel 2015)

Résumé

La pièce retrace la vie d’un couple ordinaire vivant à Pripiat. Celle de Lyudmila et de son mari, pompier, appelé la nuit de la catastrophe. Son équipe a été la première à se rendre sur les lieux. Nous avons voulu mettre en lumière des personnes ordinaires avec leur sensibilité, et non pas des «Stakhanovets», « superhéros soviétiques ». On peut y voir des personnes dont le but reste simplement de continuer à vivre, d’aimer dans un pays où la démocratie n’a pas sa place. En dépit de cette terrible tragédie, subsiste néanmoins l’espoir. Ce qui reste propre à tout homme, quelques soient ses convictions ou ses croyances.


Intentions de l’auteure

Le 26 avril 1986 le monde entier a appris l’existence de Tchernobyl. Suite à cette catastrophe, des centaines de documentaires ont été réalisées. Mais qu’en savons nous réellement ? Pour la plupart, une impression de non-dit, un sentiment qu’il y a quelque chose de l’ordre du secret. Quelque chose qui ne peut être raconté seulement à travers des faits ou des statistiques. Pripiat, la ville la plus proche de la centrale, est devenue aujourd’hui une ville fantôme. On peut y voir des appartements, des maisons, des quartiers vides dont l’atmosphère morose est exacerbé par ces cadres dont les photos ont vieillies, ces jouets dans ces crèches abandonnées, – tout semble témoigner d’une présence humaine qui, bien que si récente, semble aujourd’hui irréelle.


Texte et mise en scèneMaria Moreira
Distribution – Veronika Akopova, Pierre-Emmanuel Delahaye, Delphine Desmars, Mathilde Gradwohl, Nina Josse, Pierre Verney;
Chorégraphie – Veronika Akopova ;
Costumes –  ;
Photographies – Constance Heilmann-Herat, Marcin Scorca, Alizée Cogny, Damien Groleau ;


Teaser


Télécharger le Dossier de Presse (bientôt disponible)